Le collège COEUR IMMACULÉ DE MARIE est situé dans le centre de Port-au-Prince dans une petite rue au nom prédestiné : « 2ème rue du Travail ».

Avant d’être entièrement détruit lors du séisme, il accueillait environ 1 000 jeunes filles de 11 à 18 ans issues à la fois des familles de la bourgeoisie moyenne et de familles de « petite bourse » en provenance des quartiers pauvres de la capitale ou le plus souvent des écoles de province.

Constatant que les élèves étaient mal nourries et peinaient à suivre les cours, Soeur Philomène, la directrice, a mis en place une cantine permettant aux élèves de bénéficier d’un plat chaud et d’une boisson.

Le peu d’aide qu’elle perçoit ne suffit pas à assurer de façon régulière les repas et AGIR POUR L’ENFANT apporte une aide mensuelle grâce à des parrainages et des dons dédiés à cette structure.